Quel carburant choisir en 2018 ?

Article par Thomas Drouart | 18 Octobre 2017 | L'article est la propriété de palais-de-la-voiture.com | Image de la bannière: link


Acheter une voiture en 2018, qu'elle soit neuve ou d'occasion, ne sera pas si facile. Les normes antipollution sont toujours plus drastiques, certaines voitures sont ainsi interdites de circulation dans les grandes villes. Le prix du diesel augmente... Quel carburant choisir en 2018 ? Comment faire le bon choix ? Nous allons analyser, une à une, les possibilités pour bien choisir votre carburant. En fin d'article : un outil de sélection rapide et gratuit.



Le diesel

Malgré une image ternie par l'affaire du Dieselgate, le mazout reste plébiscité par de nombreux automobilistes. Dans les faits, certains choisissent le diesel de manière tout à fait consciente et réfléchie. D'autres, les indécrottables, adoptent le diesel par méconnaissance des autres sources d'énergie. Le diesel est-il vraiment encore un choix viable en 2018 ?


Le diesel est-il économique?

Un moteur diesel est économique s'il est utilité intelligemment. Ce carburant se destine avant tout aux gros rouleurs. Mais outre ce cap très théorique des 25 000 km/an, c'est davantage le type de parcours qui doit motiver l'achat d'une voiture diesel. Le prix de ce carburant n'a cesse d'augmenter et cela continuera en 2018. Il sera donc de moins en moins économique, surtout que le surcoût à l'achat est bien réel.


Le diesel pollue-t-il ?

Oui, assez fortement. Le filtre à particule n'aide en rien à limiter les émissions polluantes puisqu'il se contente de diminuer encore davantage la taille des particules. Il en découle une pollution forte et très nocive pour la santé.


Le moteur diesel est-il faible ?

Avec la sophistication des moteurs pour les rendre moins polluants, les diesel ont perdu en fiabilité. Ils sont ainsi moins fiables que la majorité des moteurs essence, avec des coûts d'entretien bien supérieurs.


Faut il acheter une voiture diesel en 2018 ?

Si vous ne cumulez que route et autoroute avec des trajets d'au moins vingt minutes, alors le diesel peut se justifier. À l'inverse, un petit rouleur, qui fait de la ville et des petits trajets, n'a aucun intérêt à acheter un diesel : le risque de panne est accru, l'encrassement n'est pas une légende et la pollution est terrible. Le moteur diesel n'est donc pas un passage obligatoire, bien au contraire.

De même, l'état sanctionne les véhicules diesel par le Crit'Air. Les voitures diesel seront donc interdites de circuler en ville de temps à autre, notamment en cas de forte pollution. Avec des augmentations régulières du prix du diesel et une indexation sur le prix de l'essence annoncée pour 2020, les beaux jours de ce carburant appartiennent au passé.


"Le diesel est plus économique car il consomme moins"

Physiquement, c'est vrai. Mais ce n'est pas prendre en compte d'autres paramètres : l'assurance et l'entretien plus chers, le risque de panne accru, l'encrassement si l'on fait de la ville, le filtre à particule à remplacer régulièrement... Pas si économique au final !



L'essence - Oui, mais...

Les passionnés de voitures approuveront sans aucun doute le moteur essence. Malheureusement, les moteurs essence d'aujourd'hui répondent à des normes toujours plus strictes. Ils perdent des cylindrées et se conduisent de plus en plus souvent comme des diesel. Parallèlement, les moteurs essence consomment moins tout en rejetant eux aussi des particules fines. Certains disposent ainsi d'un filtre à particule ! Lees meer via http://www.palais-de-la-voiture.com/2017/10/quel-carburant-choisir-en-2018.html#rBuiOzLEvMtBAFq0.99


Le moteur essence est-il économique ?

Tout va dépendre de l'usage. Le prix au litre de l'essence est actuellement plus élevé que le diesel. La consommation est aussi légèrement supérieure. Un moteur essence se destine aux "petits rouleurs" principalement mais aussi à ceux qui font de la ville et des petits trajets. Dans ce cas, le moteur essence s'avère plus intéressant que le diesel.


Le moteur essence pollue-t-il ?

Oui, et cela est de pire en pire depuis la génération de l'injection directe. Désormais, les blocs essences rejettent tout autant de particules fines que les moteurs diesel. C'est la raison qui expliquent l'apposition d'un filtre à particules pour certains modèles.


Le moteur essence est-il faible ?

Les moteurs essence demeurent moins sophistiqués que leurs homologues diesel. Cela a une influence directe sur la fiabilité. Toutefois, des interrogations demeurent sur les conséquences à long du terme du "downsizing", c'est-à-dire la réduction de la cylindrée.


Faut-il acheter une voiture essence en 2018 ?

Le moteur essence est une solution intéressante. Non seulement parce qu'il s'agit du moteur pouvant procurer le plus de plaisir si la puissance suit. C'est aussi un moteur qui est moins fortement sanctionné par le Crit'Air. Des personnes annoncent la fin du moteur thermique pour 2040. Rassurez-vous, rien n'est fait !


"Le moteur essence ne dépasse pas les 200 000 km"

C'est vrai, à 200 000 km tout rond, une diode s'allume sur le tableau de bord, vous indiquant qu'il est temps de changer de voiture. Vous subirez alors des pannes tous les quinze jours. Non sérieusement, un moteur essence est parfaitement endurant et peut dépasser les 200 000 km si l'entretien est à jour.



L'hybride - Le bon plan du moment ?

Cela fait plus de vingt ans que les moteurs hybrides existent. La première fois, c'était sous le capot de la Toyota Prius, première du nom. Les technologies permettant d'allier moteurs thermique et électrique prennent plusieurs formes. Il y a les hybrides essence et les hybrides diesel. Peut-on vraiment se fier à ses moteurs qui, sur le papier, semble conjuguer le meilleur des deux mondes.


L'hybride est-il économique ?

Qu'il s'agisse d'un hybride essence ou diesel, les consommations sont très basses, à condition d'utiliser intelligemment sa voiture hybride. Il faut alors distinguer les hybrides classiques (non rechargeables) et les hybrides rechargeables. Ces derniers permettent de rouler soit au thermique, soit à l'électrique, soit avec les deux. La polyvalence est donc meilleure. Mais il faut faire de la ville, terrain de prédilection de l'hybride ! Seule ombre au tableau : les voitures hybrides sont plus chères que leurs homologues thermiques.


L'hybride pollue-t-il ?

Oui, car le moteur thermique, essence ou diesel, rejettent des émissions polluantes. Les batteries, généralement au lithium-ion, engendrent de la pollution lors de leur création, ainsi que durant le recyclage. Cependant, aux yeux du gouvernement, le moteur hybride est considéré comme propre, il bénéficie d'un droit de circulation même lors des pics de pollution. Les hybrides essence les moins polluants peuvent recevoir un bonus écologique de 1 000 €.


Le moteur hybride est-il faible ?

Si toutes les technologies ne se valent pas, les moteurs hybrides semblent bien nés. Rares sont les problèmes remontés. C'est un achat bien peu risqué ! Surtout chez Toyota où des Prius ont allègrement dépassé le cap des 300 000 kilomètres sans problème.


Faut-il acheter une voiture hybride en 2018 ?

C'est un très bon choix ! Néanmoins, nous vous recommandons de privilégier les hybrides essence. Pourquoi ? Parce que les hybrides diesel ne reçoivent pas de bonus écologique, parce qu'ils polluent davantage et disposent d'un agrément moindre. Les moteurs hybrides conviennent également aux gros-rouleurs, mais aussi et surtout à ceux qui font de la ville, c'est là où les économies sont les plus intéressantes.

Les hybrides rechargeables permettent de rouler en mode tout-électrique pendant une cinquantaine de kilomètres. Si vous habitez en ville, nous vous recommandons d'opter pour cette forme d'hybridation.


"L'hybride, c'est trop récent, j'ai pas confiance"

Cet argument revient très souvent. Il faut parfois mettre de côté ses préjugés, essayer un véhicule hybride et se renseigner sur des forums de propriétaires de véhicules hybrides. Vous verrez que le moteur hybride n'est pas futuriste !



L'électrique - Une technologie au point ?

Les moteurs électriques ont existé avant même les moteurs essence. Dès le début des années '90, il était possible d'acquérir une Peugeot 106 électrique ! La technologie s'est perfectionnée et aujourd'hui, les voitures électriques se répandent de plus en plus. Sont-elles une alternative fiable ?


Le moteur électrique est-il économique ?

À l'achat, une voiture électrique coûte plus chère qu'une thermique... Sauf qu'une aide pouvant atteindre 6 000 € est offerte par l'État. À l'usage, les économies sont difficilement comparables à une auto thermique. Pour 100 kilomètres, le coût en électricité est souvent inférieur à 2 €. Des économies qui se vérifient à moyen et long terme : ces voitures s'usent peu et ne disposent pas d'embrayage. Autant de factures en moins ! Attention au coup de location des batteries éventuelles.


Le moteur électrique pollue-t-il ?

L'énergie provenant majoritairement de centrales nucléaires, les voitures propres ne le sont pas autant qu'on l'imagine...


Le moteur électrique est-il faible ?

Oui ! Aucun reproche de ce côté-là. Les pannes existent mais elles sont rares.


Faut-il acheter une voiture électrique en 2018 ?

Dans les faits, un français roule rarement plus de 100 kilomètres par jour pour son usage personnel. Dans ce cas de figure, une voiture électrique n'est pas un problème puisque les autonomies sont généralement comprises entre 200 et 600 kilomètres suivant les modèles. Pour les grands trajets, des solutions existent, à l'image des Superchargeurs Tesla. Il est aussi possible de louer une voiture thermique pour partir en vacances.

Coût d'achat exclus, vous trouverez difficilement un moyen de transport plus économique au quotidien qu'une voiture électrique.


"C'est une technologie pas au point"

C'est complètement faux ! Les moteurs électriques existent depuis belle lurette. Pourtant, les automobilistes restent assez réticents, accusant la faible autonomie des voitures électriques.



L'E85 - Vraiment économique ?

l'E85 est un mélange d'éthanol (85%) et de sans-plomb (15%) capable d'être utilisé sur la plupart des voitures essence le tolérant. C'est un carburant qui n'est pas proposé à toutes les station-services mais qui se caractérise par un prix au litre assez dérisoire suivant les départements de distribution.


L'E85 est-il économique ?

Notons qu'il est nécessaire d'installer un boîtier sur votre véhicule, d'adapter la cartographie ou tout simplement de laisser le temps à votre moteur essence de s'adapter. D'abord, en mettant 5 litres d'E85 pour 45 de sans-plomb, puis en augmentant régulièrement l'enrichissement en éthanol. La consommation augmentera de 20 à 25% mais sera largement compensée par le prix au litre plus faible car ce carburant est moins riche.


L'E85 pollue-t-il ?

D'une manière générale, un moteur tournant à l'E85 ne pollue ni plus, ni moins qu'un moteur essence traditionnel fonctionnant au sans-plomb. Certains polluants se substitueront à d'autres.


L'E85 est-il faible ?

Oui ! Si votre voiture n'a subi aucune installation, vous pourrez progressivement monter jusqu'à 50% d'éthanol mais n'allez pas au delà. Vous pourrez aussi opter pour des injecteurs plus gros pour tourner exclusivement à l'E85. Le cas échant, les kit flex sont de bonnes alternatives pour rouler à l'E85 et/ou au sans plomb.


Faut-il acheter une voiture E85 en 2018 ?

Oui, c'est un très bon choix. Les voitures neuves ou d'occasion tournant à l'E85 disposent d'une carte grise gratuite. Utilisé convenablement, un moteur E85 est tout aussi fiable et endurant qu'un moteur à essence classique. Au quotidien, l'éthanol est même plus économique qu'un moteur diesel, tout en polluant moins.


"Ça consomme trop"

C'est vrai, vous consommerez 20% de plus...
Mais le carburant est 50% moins cher !



Le GPL - Faut-il s'en méfier ?

Terminons avec le GPL, un carburant qui se fait de plus en plus discret et qui traine toujours sa réputation de moteur prêt à exploser. Pourtant, le GPL existe toujours et il s'avère même être une alternative intéressante pour tout moteur essence, bien qu'une installation coûteuse soit nécessaire et qu'un réservoir vienne amputer le volume de coffre.


Le GPL est-il économique ?

Le GPL induit une surconsommation de l'ordre de 10 à 20%. Le litre est cependant affiché moitié moins cher que celui du sans-plomb. Les économies sont donc assez rapides dès lors que vous avez rentabilisé l'installation. Si votre voiture essence ne dispose pas d'un réservoir GPL, il faudra l'en équiper. Le dispositif complet coûte entre 1 500 et 2 000 €.


Le GPL pollue-t-il ?

La pollution engendrée par le GPL est globalement similaire à celle d'un moteur essence traditionnel. Ces moteurs disposent désormais de soupapes et de conception plus modernes, offrant un agrément bien supérieur au volant. Ils ont aussi l'avantage de pouvoir tourner indépendant au GPL ou au sans plomb.


Le moteur GPL est-il faible ?

Oui, absolument. Les risques d'explosion appartiennent au passé ! Le GPL n'altère aucunement la durée de vie de votre voiture.


Faut-il acheter une voiture GPL en 2018 ?

Si vous possédez une voiture essence et que vous souhaitez réduire votre poste de dépense pour le carburant, une installation GPL est un bon choix, surtout si vous roulez beaucoup. Notons que la carte grise d'un véhicule disposant d'une installation GPL aux normes est gratuite.


"Le GPL, ça prend tout le volume de coffre"

Maintes fois entendue, cette rumeur est surtout véridique pour les petites voitures, car le réservoir de GPL est souvent placé dans le coffre. Tout dépend donc du véhicule dans lequel il prendra place.